Hugo Clément le journaliste de Quotidien a été bousculé en direct

Hugo Clément le journaliste de Quotidien a été bousculé en direct

Couvrant un meeting de Manuel Valls à Audincourt, le journaliste et collègue de Yann Barthès fut poussé par un homme acerbe, alors qu’il était en direct sur TMC.

Mais pendant cette rixe, il a réussi à garder son calme. Hugo Clément, journaliste TMC a été attaqué mercredi soir pendant qu’il effectuait un duplex pour Quotidien, l’émission présentée par Yann Barthès sur TMC à partir du meeting que tenait Manuel Valls à Audincourt.

Venu par l’arrière du journaliste, l’homme s’est empressé de le pousser. Surpris, Hugo Clément se retourne alors pour se mettre en face de lui. L’homme attrape alors son micro qu’il jette par terre. Très impétueux, avec une grosse moustache, le regard sombre, il traite ses partenaires de tarés avant de s’en prendre au cameraman « tu arrêtes cette caméra » tonne-t-il d’une voix menue.

Et une fois de plus, l’homme en question pousse Hugo Clément très impressionné par une telle obstination.

Avec une voix tremblante, l’homme essai alors de justifier son geste « Mais c’est quoi ça nous suivons un discours là ».

Se tenant près de lui, le journaliste essaie de se remettre au travail. « Je t’avais dit que ce n’est pas animé, mais voilà, je me suis trompé ! Relativise-t-il avant tout. Eh bien c’est animé et particulièrement animé ».

Ensuite, le journaliste a expliqué qu’il ne savait pas pourquoi cet homme l’a accroché de cette façon. « Certainement parce que je faisais un direct depuis un meeting » lance-t-il et de s’adresser à d’autres journalistes et de souligner que toutes les chaînes font la même chose.

Il faut dire qu’Hugo Clément est un habitué de ce genre d’incident puisqu’il a été attaqué lors d’un meeting de François Fillon, une attaque faite avec un drapeau français. Mais tout cela s’est terminé dans de bonnes conditions et sans incidences.

Marc. Rédacteur et fondateur du magazine d'informations Novovision.fr