Acquisition de Bouygues Telecom par Numericable-SFR: quelles en sont les conséquences ?

Acquisition de Bouygues Telecom par Numericable-SFR: quelles en sont les conséquences ?

Le rachat par SFR de Bouygues ferait apparaitre plusieurs surplus dans les effectifs. N’oublions pas les conséquences portant sur les conditions que l’Autorité de la concurrence pourrait poser.

Depuis un an, les syndicats de Bouygues Telecom craignaient une suppression « avant l’été de près d’un quart des effectifs située entre 1500 et 2000 postes. Et cela est dû à une baisse considérable du chiffre d’affaires de -26% sur un an et d’une augmentation des couts à +10% sur deux années. A l’époque, toujours d’après les syndicats, le groupe avait déclaré que ce projet de plan de départ était provoqué par l’échec de l’acquisition de SFR.

Une année après, c’est le nouvel acquéreur du groupe consolidé Numéricâble-SFR, Patrick Drahi qui voudrait envisager un rapprochement. Le magnat des télécoms vient de faire la proposition de 10 milliards d’euros pour l’acquisition de Bouygues Telecom, une offre qui sera examinée mardi matin par le conseil d’administration de l’opérateur. Mais il se peut que le groupe appartenant à Martin Bouygues ne puisse accepter l’offre en vue d’augmenter un peu les enchères.

En 2014, en fait, quand Lliad, la maison à laquelle appartient Free avait fait la proposition de 5 milliards d’euros pour le rachat de Bouygues Telecom, plusieurs conseillers de Martin Bouygues l’avaient encouragé à accepter l’offre. Mais ce dernier avait plutôt demandé 11 milliards pour une discussion sérieuse.

Plusieurs emplois menacés

Pour l’instant, les salariés sont inquiétés car avant que Numéricâble ne puisse gagner SFR, l’hypothèse d’un rapprochement avec Bouygues avait été amenée loin qu’il s’agisse du côté des syndicats ou de Bercy. D’après une note du ministère de l’économie, ce genre d’opération pourrait détruire près de 1500 à 3000 emplois surtout dans les boutiques et auprès des conseillers clientèle qui représentent près de la moitié des effectifs des opérateurs.

Marc. Rédacteur et fondateur du magazine d'informations Novovision.fr