Assurance-vie : Que faut -il faire avant d’ouvrir, un contrat ?

Assurance-vie : Que faut -il faire avant d’ouvrir, un contrat ?

L’assurance vie fait partie des placements préférés des français, surtout quand on sait qu’il génère près de 1 600 milliards d’euros. Et ceux qui le préfèrent, possèdent un patrimoine commode.

L’assurance vie est également appréciée à cause de sa fiscalité motivante sur les revenus et sur les héritages, mais également sur les avoir financiers assez important surtout son fonds en euro garantit qui récolte la plus grande partie des versements.

Une assurance sans assurance

Différemment de ce qu’on lit, l’assurance vie n’offre aucune assurance. Il s’agit d’un produit d’épargne pour lequel, l’épargnant récupère de l’argent dans lequel, il a investi des intérêts financiers importants amoncelés pendant plusieurs années.

Ce qui la diffère de l’assurance-décès qui par contre, accorde un capital notoire aux proches ou descendants en cas de disparition inopinée, et malgré la somme versée soit insignifiante. Cependant, il faut savoir que si le détenteur de l’assurance ne meurt pas de façon prématurée, les cotisations seront perdues.

Dans certains contrats, il est prévu une majoration du montant de l’épargne en cas de décès, mais ceux-ci seront marginales et l’indemnité restera réduite.

Un impôt allégé après huit ans

Quand l’épargnant fait un placement dans l’assurance vie celui-ci est toujours disponible, ce qui fait qu’il soit toujours possible de le retirer à tout moment. Et l’assureur a deux mois comme délai pour verser le montant.

Marc. Rédacteur et fondateur du magazine d'informations Novovision.fr